Dépendance au jeu et jeu compulsif

Cela peut arriver à n’importe qui, quel que soit son milieu social. Quand votre habitude de jouer passe d’une distraction amusante et inoffensive à une obsession malsaine aux conséquences graves. Que vous misiez sur le sport, les cartes à gratter, la roulette, le poker ou les machines à sous – dans un casino, sur la piste ou en ligne – un problème de jeu peut mettre à rude épreuve vos relations, nuire à votre travail et mener au désastre financier si vous commencez à perdre de l’argent de façon importante et récurrente.

Vous pouvez même faire des choses que vous n’auriez jamais pensé faire, comme accumuler d’énormes dettes ou même voler de l’argent pour jouer. Même si vous avez l’impression d’être incapable d’arrêter, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour surmonter un problème de jeu, réparer vos relations et vos finances, et enfin reprendre le contrôle de votre vie.

Qu’est-ce que la dépendance au jeu et le jeu compulsif ?

La dépendance au jeu – aussi appelée jeu pathologique, jeu compulsif ou trouble du jeu – est un trouble du contrôle des impulsions. Si vous êtes un joueur compulsif, vous ne pouvez pas contrôler l’envie de jouer, même si cela a des conséquences négatives pour vous ou vos proches. Vous continuerez à jouer, que vous soyez à la hausse ou à la baisse, que vous soyez fauché ou en en train de faire faillite, vous continuerez à jouer peu importe les conséquences, même si vous savez que les chances sont contre vous ou que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

Bien sûr, vous pouvez aussi avoir un problème de jeu sans être totalement hors de contrôle. Le dépendance au jeu est tout comportement de jeu qui perturbe votre vie. Si vous êtes préoccupé par le jeu, que vous y consacrez de plus en plus de temps et d’argent, que vous continuez à perdre sans pouvoir vous arrêter ou que vous jouez malgré de graves conséquences dans votre vie, vous avez un problème de jeu.

Une dépendance ou un problème de jeu est souvent associé à d’autres troubles du comportement ou de l’humeur. De nombreux joueurs compulsifs souffrent également de problèmes de toxicomanie, de stress, de dépression, d’anxiété ou de trouble de bipolarité. Pour surmonter vos problèmes de jeu, vous devrez également vous attaquer à ces problèmes et à toute autre cause sous-jacente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *